sixième ville, Tours

La ville de Tours avec son histoire

172-6268-1000-500

L’histoire de Tours :  Tours est une ville qui a un passé historique exceptionnel, à plusieurs reprises dans l’Histoire elle a été la ville principale de la France. Elle s’est ensuite nourrie de l’afflux des pèlerins au Moyen-Age puis du séjour des rois à la Renaissance. La ville a ensuite perdu de son importance quand les rois et leur Cour sont retournés à Paris. Pour autant c’est à Tours que les gouvernements se sont sont réfugiés aux moments difficiles, que ce soit lors de la Guerre de 1870 ou des débuts de la Seconde Guerre Mondiale.

Cette position historique explique la présence de nombreux châteaux de la Loire, ils ont été construits par les rois de France ou par leur principaux Ministres et Financier, Tours est situé à la jonction de la Loire et du Cher, l’espace entre ces deux rivières constitue un emplacement favorable à une implantation humaine. Outre l’eau nécessaire à toute agglomération d’habitants, les deux fleuves constituent des lignes de défense vis à vis d’agresseurs extérieurs.

L’emplacement initial de la ville est délimité par l’enceinte Gallo-Romaine qui faisait environ un kilomètre de périmètre autour de l’espace protégé qui comprend la Cathédrale et le château. Cette emprise est suffisamment surélevée pour être prémunie contre les inondations de la Loire. C’est l’actuel Quartier de la Cité. Plus tard un bourg se constitue autour de l’Abbaye de Saint Julien. L’agglomération de ces trois cités au Moyen-Age a composé la Ville de Tours.

A plusieurs reprises dans l’Histoire de France, Tours s’est trouvé être de fait une capitale de la France.
- Capitale Religieuse avec Saint Martin et Grégoire de Tours à l’époque Gallo Romaine puis Mérovingienne.
- Capitale Politique à l’époque de Charles VII, Louis XI, des Valois,… .
- C’est également à Tours que s’est réfugié le gouvernement Français en 1870 et même rapidement en 1940, les deux fois à l’occasion de Guerres avec l’Allemagne. C’est vers l’an 30 qu’a été créée la ville de Caesarodunum sur une butte la protégeant de la Loire. Elle devient la capitale d’une province Gallo-Romaine (la Troisième Lyonnaise). La ville prend rapidement une certaine importance puisque au II ème siècle elle occupe une surface de près de 100 hectares le long de la Loire. Caesarodunum est alors une ville ouverte. Au III ème siècle la ville est victime des incursions barbares et elle se replie à l’intérieur d’une enceinte dont des éléments restent visibles à la base de l’ancien château et surtout un partie complète subsiste à l’Est de la Cathédrale.

trstmarold

 

 

La ville est alors réduite à une surface de 10 hectares autour du château et de la Cathédrale. L’Abbaye Saint Martin de Tours à la fin des Carolingiens
La vie économique est rythmée par le trafic des voyageurs et marchandises sur la Loire, c’est l’époque prospère de la Marine de Loire.
Au milieu du XVIIIème siècle la ville est restructurée en particulier par la création d’un nouveau pont qui est prolongé par une grande artère la Rue Royale (maintenant rue Nationale). L’Intendant du Cluzel a eu un role déterminant dans la réalisation de ces opérations.
En 1870 le Gouvernement Francais s’installe à Tours en conséquence de l’invasion Allemande. A la fin du XIXème le développpement du chemin de fer conduit à la construction d’une Gare à l’architecture caractèristique. Saint Pierre des Corps devient une gare de triage importante.
En contrepartie des progrès des chemins de fer l’activité fluviale sur la Loire se réduit considérablement. L’axe principal de la vie de Tours n’est plus le long de la Loire mais perpendiculaire avec la rue Nationale et son prolongement, l’Avenue Grammont. C’est à la même époque que sont démolis beaucoup de monuments de la ville de Tours, le dommage au patrimoine culturel de la ville est irréparable.

Laisser un commentaire

Amateurdephotos |
✍️ Sur le fil de Salomé ~ j... |
Eleophoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art Drone Image
| Journalmila
| Souvenirs de Nantes