troisième ville, Paris

La plus grande  et la plus vaste ville de France, Paris est très connue pour sa Tour Eiffel et ses autres musées, tel que le musée du Louvre le grand Palais

paris

voici son histoire:  Paris doit son nom au peuple gaulois des Parisiis. Le mot Paris est issu du latin

L’histoire de Paris est liée à la conjonction de plusieurs facteurs géographiques et politiques. Cette position de capitale sera confirmée par les Capétiens, après une parenthèse de deux siècles durant l’époque Carolingienne.
La position de Paris, au carrefour entre les itinéraires commerciaux terrestres et fluviaux au cœur d’une riche région agricole, en a fait une des principales villes de France au cours du X e siècle, avec des palais royaux, de riches abbayes et une cathédrale ; au cours du XII e siècle, Paris est devenue un des premiers centres en Europe pour l’enseignement et les arts. Puis que ce soit avec la Fronde, la Révolution française ou mai 1968, Paris a toujours été au cœur des événements qui ont marqué l’histoire de la France.

L’Île-de-France est occupée par l’homme depuis au moins 40 000 ans, comme en témoignent les outils en pierre taillée retrouvés hors contexte lors des différents travaux de terrassement en bord de Seine. À cette époque, la zone occupée par Paris était marécageuse, en raison notamment d’un changement de lit de la Seine et couverte de forêts. La ville n’était alors qu’une agglomération de cabanes, de huttes de forme ronde, construites en bois ou en torchis, couvertes de chaumes ou de roseaux, isolées les unes des autres, sans alignement ni symétrie et selon Napoléon III, la Seine et donc Lutèce servait de séparation entre la Gaule belgique et la Gaule Celtique et que le territoire relevait des Bellovaques.

220px-MapGalliaParts

 

Devenu président de la République en mai 1995, Jacques Chirac est remplacé à la mairie par Jean Tiberi dont le mandat est marqué par la lutte contre la pollution avec la multiplication des couloirs de bus, des pistes cyclables et l’ouverture des voies sur berge le dimanche.Celui-ci affiche alors sa volonté de réduire la place de l’automobile dans la capitale au profit notamment des piétons et des transports en commun avec, entre autres, des aménagements de voies de bus en site propre, la construction d’un tramway dans le sud de Paris et le Vélib, et il favorise la promotion d’événements festifs comme les Nuit Blanche ou Paris Plages et en automne 2005 est marqué par d’importantes émeutes urbaines en banlieue qui commencent à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis le 27 octobre 2005 par la mort de deux jeunes poursuivis par la police, avant de se répandre dans un grand nombre de banlieues pauvres à travers la France. Les violences urbaines ne concernent néanmoins que peu les centres-villes des agglomérations françaises.

 

Laisser un commentaire

Amateurdephotos |
✍️ Sur le fil de Salomé ~ j... |
Eleophoto |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Art Drone Image
| Journalmila
| Souvenirs de Nantes